Sélectionner une page

Le test de paternité peut être effectué au plus tôt à la 9e semaine de gestation avec le test de paternité prénatal.

Le test de paternité prénatal consiste à prélever un échantillon de sang de la mère et du père présumé. L’ADN du bébé est retrouvé dans le sang de la mère après neuf semaines (test ADN fiable fœtal). Les deux échantillons de sang sont prélevés par un collecteur/infirmier agréé.

Une fois que les échantillons ont été testés dans un laboratoire, vous pouvez vous attendre à des résultats dans les 7 à 10 jours ouvrables qui suivent. Du début à la fin, le plus tôt que vous pouvez connaître la paternité d’un enfant est dix à douze semaines après la conception.

Quelle est la précision de ce test ?

L’objectif de ce test est de vous garantir une probabilité d’au moins 99 % de savoir si le père présumé est réellement le père de l’enfant. Cette méthode a été validée par de nombreuses études indépendantes, c’est pourquoi vous obtiendrez des résultats concluants en effectuant le test de paternité prénatal de la même manière que toutes les autres options de test de paternité. Le consentement de la mère pour ce genre de test est bien-sûr obligatoire.

Existe-t-il d’autres tests de paternité ?

Il existe également un test de paternité prénatal CVS/Amnio DNA, cependant dans certains cas (environ 5%) ce test ne peut pas commencer avant que la mère soit enceinte de 16 semaines, c’est alors que l’amniocentèse peut être effectuée par une clinique agréée. La raison en est que le placenta n’est pas dans sa position naturelle normale et qu’il n’est pas accessible en toute sécurité.

Avant le rendez-vous, il est demandé que le groupe sanguin de la mère soit fourni aux spécialistes de la clinique en question. D’autres éléments tels que deux photos d’identité et une pièce d’identité avec photo doivent être fournis par chaque personne qui se présente au rendez-vous à la clinique.

Si les deux tests de paternité prénataux ne sont pas possibles, l’étape suivante consiste à attendre la naissance de l’enfant et à demander un test de paternité par prélèvement buccal. Ce test de paternité nécessite des prélèvements buccaux qui doivent être effectués par les participants et envoyés à un laboratoire. Un échantillon peut être prélevé sur l’enfant dans l’heure qui suit sa naissance. Les résultats peuvent être attendus dans un délai de 3 à 5 jours ouvrables et vous pouvez vous attendre à un résultat concluant.